Apprendre le merci avec grâce

672385_thank_you-1--copie-3

En fin de semaine, dans un salon de croissance, j’ai rencontré un maître qui m’a enseigné le merci. Je me suis rendue compte à quel point je ne savais pas remercier.

 

Merci Lucien de m’avoir initiée au merci.

Banal, pensez-vous? Voyons si vous le faites adéquatement. Il y a trois éléments à respecter pour un véritable remerciement. Rien de mieux que les petite histoires pour retenir les leçons de vie.

Un petit garçon de sept ans passe en courant dans la cuisine devant sa maman, prend son gant de baseball en passant, crie Merci! et claque la porte en sortant.

La maman se questionne. Est-ce moi qu’il a remercié?

Un petit garçon de sept ans passe en courant dans la cuisine devant sa maman, prend son gant de baseball, crie Merci maman! et claque la porte en sortant.

La maman se questionne. Me remercie-t-il pour avoir ramassé son gant dans la rosée sur le gazon ce matin? Pour avoir lavé son costume de baseball? Pour le dîner?

Un petit garçon de sept ans passe en courant dans la cuisine devant sa maman, prend son gant de baseball, crie Merci maman pour le bon dîner! et claque la porte en sortant.

Voilà que la maman ne se pose plus de question. Elle sait précisément car, cette fois, elle a tous les détails.

Ces trois élément sont donc d’abord de nommer la personne à qui j’adresse mon merci, ainsi pas d’équivoque. Ne dites pas Seb, par exemple, si son prénom est Sébastien. Utilisez son vrai nom lui renvoyant ses véritables vibrations.Il le mérite.

Puis, vérifiez que votre attitude soit sincère. Regardez la personne droit dans les yeux.

Cela me rappelle que les dernières fois où je suis passée chez le marchand de fruits et légumes du coin, quand la caissière me tendait mon sac de provisions, j’étais toujours en train de ranger ma carte de crédit dans mon sac à main. Ainsi, le regard toujours baissé vers mon sac, je la remerciais.

Ne mérite-telle pas que je lui attribue son merci bien en face? Certains me diront: Bah! elle est payée pour faire ça! Ce sont de petites attentions comme celle-ci qui mettent un peu plus de couleurs dans nos jours gris et chassent la routine mortelle et la guerre. La paix commence quelque part.

Dire clairement pourquoi je remercie la personne. Dites-lui précisément ce que son geste a signifié pour vous dans votre vie. Cela ajoute de la valeur à son don et aussi à votre merci.

La prochaine fois que l’on vous rendra service, ne serait-ce que la caissière à la banque, mettez ces trois éléments en application et voyez l’échange énergétique que votre nouvelle attitude causera. Vous m’en donnerez des nouvelles…

Merci encore Lucien de m’avoir initiée au véritable merci! xxx www.lucienbergeron.com

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Postulats de rêves (Rafraîchissez la page pour en voir un autre)

  • Cette nuit, je fais un rêve de victoire.

Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification lors de la publication de chaque nouvel article par email.

Les signes de jour