C’est le docteur qui l’ a dit!…

866422_pills-1-.jpg

Dans mon rêve de ce matin, le médecin inconnu de mon père me donnait un comprimé bleu poudre de Voltaren, un médicament anti-inflammatoire, pour que je le donne à mon père souffrant.

Puis ma mère est arrivée, a pris la situation en main, lui a retiré le comprimé des mains et l’a jeté dans un grand sac vert.

Contrariée par son comportement contrôlant, je lui dis que c’est la médecin qui lui a dit de prendre ce médicament, mais ma mère, qui joue alors la gérante générale, s’entête.

Je lâche prise, ramasse mes affaires et part. Arrange-toi donc ! que je lui dis, lasse de ses agissements. En fait, dans ‘la vraie vie’, c’est ma mère qui s’occupait des affaires de mon père qui était réellement malade. Elle prenait les décisions à sa place.

Au réveil, je m’empresse de regarder quel postulat j’avais noté dans mon journal pour tenter de voir le lien avec ce rêve. Je lis: Cette nuit, je vérifie les conséquences futures de prendre les comprimés d’algues que Renée m’a apportés.

 

Naturellement, il est facile de constater le lien entre les comprimés d’algues et le comprimé de Voltaren, car les deux ont la mission de régler un problème de santé. D’autant plus que Renée m’a spécifiée qu’elles aidaient à réduire l’inflammation. Il se trouve que depuis quelques jours, j’ai trop marché et j’en ai passablement.

Voici donc comment j’ai interprété mon rêve : le docteur est mon guide. Au moment où je m’installe à mon bureau pour transcrire mon rêve dans mon journal, j’ai sous les yeux sa photo dans un cadre de couleur bleu poudre justement. Exactement le même bleu que celui de mon rêve.

Cela me confirme donc dans mon intuition. Je donne le comprimé à mon père qui représente ici mon côté masculin, ce qui qui a le pouvoir d’action, donc qui pose l’action de prendre le comprimé et s’occupe de sa santé.

Dans la vie d’éveil, j’ai, en fait, la même attitude que ma mère dans le rêve, une attitude plutôt anti-médicament et chimie médicale.

Mon côté féminin (passif) s’objecte à faire avaler cette chimie à mon père. Mes parents sont donc les aspects yin et yang en dualité en moi quant à l’absorbtion de ces algues.

Je dois dire qu’effectivement, j’ai des réserves  à en prendre car, dans le passé, j’ai consommé des comprimés d’un autre type d’algue qui m’a causé des problèmes.

Je ne savais pas qu’il fallait boire beaucoup d’eau en prenant de ces algues. De plus, je consommais du café, breuvage qui déshydrate tellement l’organisme que pour compenser la valeur d’un café, il faut boire 6 verres d’eau.

Mon guide et intuition me disait donc de prendre ces algues mais mon côté ti-boss, s’y refusait en raison d’expériences passées. J’ai finalement commencé à en prendre ce matin.

Il semblerait qu’elles aident énormément à la clarté d’esprit, bien hâte de voir le mien sortir du brouillard dans lequel il se trouve avec tous ces travaux scolaires et ces insomnies de ménopausée ! je vous en redonne des nouvelles…

 

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Postulats de rêves (Rafraîchissez la page pour en voir un autre)

  • Cette nuit, j’identifie une personne nuisible dans mon environnement.

Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification lors de la publication de chaque nouvel article par email.

Les signes de jour