Donner et recevoir

On peut trouver plusieurs sens à notre venue sur terre. Bien sûr, nous possédons tous une mission qui consiste à créer notre abondance dans le plan physique par le biais de nos talents puisque ce plan fonctionne avec l’argent. Nous mettons donc nos talents au service des autres pour combler certains de leurs besoins.

Notre but est aussi d’intégrer les lois spirituelles apprises entre deux incarnations car, comme sur la route, si nous ne connaissons pas les règles et les enfreignons, nous nous exposons quand même à recevoir une contravention, l’ignorance n’étant pas pardonnée dans un cas pareil. Il nous appartient de chercher à connaître ces lois.

Le donner et recevoir est également un apprentissage majeur à réaliser dans notre existence terrestre. Les femmes ont souvent apprises par le passé  à s’oublier pour faire passer la famille avant elle. La religion leur a enseigné le don et sacrifice de soi. Mais est-ce vraiment la chose à faire? À la longue, ce sacrifice de soi finit par coûter cher à la famille.

Quand les enfants devenus grands essaient de donner à leur retour à leur mère ou à leur père, et que ceux-ci , après avoir donné toute leur vie, ont du mal à accepter de recevoir en disant: Ben voyons donc! C’est ben qu’trop! cela devient une source de frustration pour les enfants. Ces parents ne croient pas mériter un tel cadeau, ce qui gache évidemment le plaisir de l’autre.

1199208_shell_summer-1-.jpg

Ne serait-ce pas un peu teinté d’égoisme que de vouloir toujours se réserver  le privilège de donner? Oui, car c’est bel et bien un privilège! Selon les enseignements des maîtres spirituels savoir recevoir doit être aussi agréable que de donner. C’est le sens de la vie.

Hier, j’ai accompagné une amie qui avait des courses à faire dans un magasin à grande surface. Elle a rempli un chariot d’un sac de moulées grand format pour ses chiens et des tas de boîtes de litière pour ses chats. Une fois dans le stationnement, au moment de charger le coffre de sa voiture, voyant que les boîtes de litière étaient extrêmement lourdes, je lui offrai mon aide qu’elle s’empressa de refuser. À cette seconde précise, elle s’égratigna le bras droit d’où le sang se mit à gicler, tachant la manche de son chemisier.

Nous connaissons tous l’expression être le bras droit de quelqu’un. Il y a aussi l’expression populaire:  Donner d’un bord et prendre de l’autre.  Le bras droit est celui qui donne alors que le gauche reçoit. Dieu ne nous en a-t-il pas donné deux ? La prochaine fois qu’une personne vous offrira son aide, songez-y avant de répondre.

Richard bach a dit : On enseigne le mieux ce que l’on a le plus besoin d’apprendre! Je ne fais pas exception à la règle. Toutefois un autre sage inconnu a ajouté: Si tu veux apprendre quelque chose, enseigne-le!

Que votre journée soit remplie de cet équilibre du donner et du recevoir.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Postulats de rêves (Rafraîchissez la page pour en voir un autre)

  • Cette nuit, j’identifie une personne nuisible dans mon environnement.

Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification lors de la publication de chaque nouvel article par email.

Les signes de jour