Etes-vous un faiseur de pluie?

1273433_city_hall_and_tower_bridge-1-.jpg

Croyez-vous que les humains peuvent influencer le climat autour de la planète? Moi, j’en suis certaine!

Et quel plaisir de découvrir que mon ami Lorne Beaudet, auteur du livre Rendez-vous heureux,  partage aussi ce point de vue.

Dans les scénarios de rêve, le climat témoigne des états d’âme du rêveur et de ses émotions. Ainsi s’il pleut, cette manifestation fait référence à  un moment de tristesse par exemple.

Qu’est-ce qui le rend triste actuellement dans sa vie d’éveil? S’il neige, peut-être la personne se sent-elle seule et manque de chaleur humaine? Et s’il passe une tornade: quel changement brutal est en train de bouleverser la vie du rêveur? Si le soleil est au beau fixe, c’est sûrement que le bonheur sévit le jour!

L’approche de gros nuages noirs est annonciateur de perturbations émotionnelles en vue. Vaut mieux alors rester sur ses gardes et demeurer calme. Une personne avertie en vaut deux !

Je crois que plusieurs êtres assemblés dans une même région, ville ou nation baignant dans la peur, la colère ou la frustration et que si cet état émotionnel perdure, plus il est fort, et plus cela peut provoquer des vortex d’énergie qui flottent dans les airs, perturbent l’atmosphère et provoquent des orages, cataclysmes, ouragans, tornades, etc.

Pour moi, c’est le microcosme dans le macrocosme, c’est-à-dire en dedans (dans nos rêves) comme en dehors (dans la vie d’éveil).

Bien sûr, d’autres facteurs influent comme la fameuse histoire de l’eau qui condense, devient vapeur et pluie, etc. Et pourquoi pas cette nation que l’on accuse d’envoyer du nitrate d’argent dans les nuages pour ensemencer du mauvais temps au-dessus de certains pays dans l’intention sournoise de nuire.

Encore faut-il le prouver, ce qui s’avère plutôt difficile. Tout comme moi, je ne peux vous le prouver mais je peux vous inviter à observer, chaque fois qu’il se produit un génocide quelque part, de la corruption, une guerre civile, etc. comment se produit, par la suite, dans les mois qui suivent une tremblement de terre, un ouragan ou tout cataclysme du genre.

Vous approuvez mon point de vue, faites-le moi savoir, ça me fera plaisir de vous lire!

Vous ne m’approuvez pas, c’est votre droit bien légitime, mais ne me contrariez pas s’il-vous-plaît.

Je supporte mal l’adversité ces temps-ci, épargnez-moi! Je me remets de deux jours sans Internet, quel joie de vous retrouver sur ce blogue! Je me suis ennuyée de vous…

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Postulats de rêves (Rafraîchissez la page pour en voir un autre)

  • Cette nuit, j’identifie une personne nuisible dans mon environnement.

Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification lors de la publication de chaque nouvel article par email.

Les signes de jour