Guérison


1185531_meditation_2-1-.jpg

Saviez-vous qu’au point de vue de l’atome, nous ne sommes constitués que de Son et de Lumière divine? Étonnant, non?

Si on y pense une minute, il nous arrive parfois de croiser certaines personnes que l’on décrit tout de suite comme très lumineuses. C’est donc que la lumière est plus perceptible chez ces êtres.

Certains d’entre nous travaillent plus avec le son; on les dit alors auditifs, alors que d’autres utilisent davantage la lumière; ce sont les visuels.Toutefois, on est faits des deux. Quand on travaille beaucoup avec un, il suffitde pratiquer des activités spécifiques pour l’autre pour le développer de la même façon.

J’entends parfois dire que des personnes sont TROP visuelles ou auditi(f)ves. On est jamais trop dans un, mais pas suffisamment développé dans l’autre, ce qui permet un équilibre et de développer au maximum son potentiel.

Personnellement, j’utilise plus la lumière que le son.La semaine dernière, un ami m’a contactée pour me partager une nouvelle découverte. Il s’agit d’une  technique par le son (mantras) pour s’autoguérir. Intéressée, nous avons  fait depuis deux séances. Nous prononçons, non seulement des mantras (mots répétés) mais aussi différents touchers sur les cuisses. On répète Azéanna lana shaya schwa, ce qui signifie en sanskrit quelque chose comme Je suis amour.

C’est étonnant les résulats que cette technique produit sur le contenu de mes rêves.  La première fois, je me suis réveillée à tous les cycles (une heure quinze, dans mon cas) avec un rêve qui, analysé sur le champ, concernait directement ma demande de guérison. Je sentais également l’énergie s’activer dans mon corps physique. Je me sentais en énergie comme une centrale nucléaire.

VoyagerBm

La seconde fois, j’ai dormi comme un loir, sans éveil jusqu’au matin. En notant mes rêves au matin, tous étaient encore reliés à ma demande de guérison. J’ai bien hâte à la troisième! En attendant, j’ai le goût de vous partager un mantra fantastique pour l’équilibre émotionnel. C’est le HU qui se prononce you comme dans I love you.

Je l’ai découvert il y a longtemps et il est très efficace quand les émotions prennent le dessus, mais élève aussi les vibrations de l’âme. On le fait d’abord 5 minutes, puis on allonge graduellement jusqu’à 20 minutes. C’est comme pour le jogging, il faut y aller mollo pour s’adapter tranquillement à ce niveau vibratoire. J’en parle plus abondamment dans mon livre Voyager dans la lumière.

Bonne pratique et donnez m’en des nouvelles, si le coeur vous en dit. Je serai heureuse de vous lire!

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Postulats de rêves (Rafraîchissez la page pour en voir un autre)

  • Cette nuit, je suis à l’écoute de ma partie féminine.

Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification lors de la publication de chaque nouvel article par email.

Les signes de jour