Insomnie dites-vous?

357804 insonia 2[1]    Parmi les gens de plus de cinquante ans, bon nombre croient souffrir d’insomnie. Ce qui ne signifie pas que les plus jeunes adultes dorment mieux! Notre société impose diverses situations de stress pas toujours faciles à gérer. Et pour vous, dormir est-il un plaisir ou une pure perte de temps?

 

Faites-vous partie des gros dormeurs ? Pouvez-vous dormir jusqu’à neuf ou dix heures par nuit ? Ou êtes-vous davantage un petit dormeur ayant des besoins se limitant à trois ou quatre heures de sommeil par nuit?

Voyant le conjoint et les autres membres de la maisonnée dormir à poing fermé, il serait normal de croire que l’on est anormal et insomniaque. Sachez toutefois que le pourcentage de véritables insomniaques est très peu élevé si l’on se fie aux études menées en laboratoire du sommeil. L’inconvénient d’être un petit dormeur est qu’une dette de sommeil peut être très défavorable. Aussi, ces personnes doivent-elles éviter à tout prix de gruger leur temps de sommeil. Ils dorment peu, récupèrent vite mais n’accumulent guère de réserve.

Mais quelles sont donc les causes de ces éveils interminables en milieu de nuit ou trop tôt au petit matin, ou encore ces éveils fréquents causant à la longue des frustrations? Voici quelques trucs de base à essayer avant de vous déclarer insomniaque incurable.

Le jour, il suffit de faire une bonne demi-heure d’exercice ou de marche rapide, car le corps a besoin de dépenser son énergie pour pouvoir bénéficier d’un sommeil profond, celui qui est le plus régénérateur. Le corps est comme une dynamo qui pompe l’ancienne énergie pour  faire place à la nouvelle.

Il importe également de sortir quotidiennement à l’extérieur de la maison pour exposer ses yeux à la lumière naturelle du jour au moins trente minutes et ce, sans lunettes de soleil. La lumière agit fortement dans notre régulation interne. Elle est le synchronisateur de notre cerveau. En soirée, veillez à tamiser graduellement l’éclairage et à baisser le son du téléviseur pour vous disposer au sommeil. Votre corps commencera à sécréter des hormones qui vous glisseront dans les bras douillets de Morphée. Le sommeil profond s’avérera alors plus facilement accessible.

Je me souviens avoir travaillé à la réception d’une entreprise située dans le hall des ascenseurs. L’éclairage très «design» était si faible qu’à dix heures le matin, je bâillais déjà sans arrêt. Par contre, le soir, je mettais des heures à m’endormir. Cela s’avérait vraiment catastrophique pour mon rendement en tant que membre du personnel.

L’alimentation y est également pour quelque chose. Évitez de consommer de l’alcool en soirée car c’est une substance très trompeuse. Au Québec, une chanson populaire dit « Le bon vin m’endort, l’amour me réveille encore…» Après ingurgitation d’un bon vin, comme dans la chanson, l‘attention est moins vigilante et le corps somnole mais, une fois endormi, le sommeil réparateur ou sommeil profond est plus difficile à atteindre. Au réveil, le corps n’a pas suffisamment été régénéré et la fatigue se fait sentir.

Vous avez peut-être déjà entendu votre grand-mère dire que ce sont les heures avant minuit qui sont les plus régénératrices. C’est vrai et faux à la fois. Voici pourquoi : ce sont en fait les deux premiers cycles de sommeil profond, d’une durée moyenne de trois heures, qui servent bien la régénération physique. Par la suite, le sommeil est moins profond et la durée des rêves augmente pour procéder cette fois à la régénération psychologique. La vie étant intelligente, à quoi bon servirait de s’occuper de la tête si le reste est déchu?

Supposons qu’une motocyclette hyper bruyante traverse Paris par une torride nuit d’été. Les fenêtres étant ouvertes, une bonne partie de la population risquera d’être tirée du sommeil. Quelles en seront les conséquences? Oublions, pour ces gens, le dernier cycle du sommeil aux longs rêves (30 à 45 minutes), celui qui régénère le psychique. Ainsi, les enfants en classe auront de la difficulté à se concentrer sur les nouveaux apprentissages scolaires, ils seront turbulents, irritables et je vous parie que ce jour-là, les statistiques d’accidents routiers seront à la hausse, les gens étant plus intolérants et impatients. Il en va donc de notre responsabilité de protéger notre sommeil et celui de notre entourage. C’est une responsabilité sociale.

Je déplore toujours les municipalités qui enfreignent leurs propres règlements en autorisant des activités musicales entendues partout dans la ville, perturbant ainsi le sommeil des personnes âgées et celui des tout-petits. C’est, à mon sens, faire preuve d’ignorance et de manque de respect envers ses payeurs de taxe. Que ne fait-on pas encore au nom de l’argent?

La croissance des enfants s’effectue au cours du sommeil profond; si vous voulez que vos enfants poussent comme le bon grain, laissez-les dormir, évitant de faire du bruit ou d’écouter à la télé un match de foot avec un volume trop fort. Ils vous le rendront bien le lendemain par leurs éclats de rire et leur bonne humeur innée.

En attendant votre prochain baîllement, que la nuit qui vient vous transporte vers de lointaines et merveilleuses contrées.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Postulats de rêves (Rafraîchissez la page pour en voir un autre)

  • Cette nuit, je rencontre mon âme.

Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification lors de la publication de chaque nouvel article par email.

Les signes de jour