Le bébé écrasé

1327888_sweet_dreams-1-.jpg

Le bébé écrasé, en fait, c’est le titre de mon rêve de lundi matin. Je me suis réveillée en sursaut à 10h45! Tu parles d’une heure pour se lever en plein lundi matin!

 

Et moi qui ai plein de trucs à faire! La semaine commence en tigre, espérons qu’elle va finir en tortue, comme disait ma mère!

Tiens, au fait, ce sera demain l’anniversaire de son décès. J’te salue m’man! J’espère que tu es heureuse là où tu es.

Bon, pas de panique Véronique! Par quoi on commence? Par transcrire au propre mes rêves  dans mon journal de rêves.

Je retrouve donc le rêve en titre. Pas drôle comme situation: un bébé écrasé. Pourtant, dans le rêve, je ne m’en faisais pas trop finalement. Voici donc ce récit : je suis allongée dans un très grand lit avec un bébé que je cajole.

Soudain je me lève. Nous sommes sur un plateau de tournage de cinéma. Je joue dans un film dans lequel je joue un rôle important (ai-je besoin de me sentir importante?) Puis, j’entends le réalisateur qui ordonne de fermer le lit escamotable dans lequel j’étais allongée aux côtés du bébé.

Il va y avoir un changement de scène (un changement est donc à prévoir). Soudain, je me rappelle le bébé que j’ai oublié seul dans le lit et je crie au responsable du plateau de ne pas l’activer (il est hydraulique) mais il est trop tard, car le lit est déjà refermé.

J’insère vite ma main sous le lit et je tâte pour tenter d’attraper le bébé. Rien, je ne le trouve pas mais j’en sors plein de petits objets clairs, tous transparents. Je ne me sens pas du tout affectée, j’ai soudainement aucune préoccupation pour le bébé.

Voici mon interprétation. Bien sûr, il se pourrait que ce soit l’inconscient que veuille me tirer du lit à cette heure tardive mais je peux le regarder aussi sous un autre angle, à un autre niveau.

Le grand lit est celui de mon ami qui est de dimension hors norme. Mais personnellement, j’ai  à mon appartement un lit simple escamotable.

Le weekend dernier, je suis allée donné un gros coup de main au gîte touristique de ce copain. J’ai travaillé fort; la preuve, je me suis réveillée à une heure impossible ce matin tellement je me sentais vidée !

Le plateau de tournage m’indique que je suis l’auteure de ma propre vie. C’est à moi de régir mon temps de façon à prendre soin de moi de façon convenable (l’enfant en moi, écrasé par la lourdeur des tâches à accomplir).

Les objets transparents? C’est clair que je dois mieux  prendre soin de moi! Vais-je enfin un jour finir par comprendre et le faire? Hey! Patience, patience avec toi, mon amie Paule…

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Postulats de rêves (Rafraîchissez la page pour en voir un autre)

  • Cette nuit, je fais un rêve de victoire.

Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification lors de la publication de chaque nouvel article par email.

Les signes de jour