Le film Origine et les rêves partagés

Travailleuse du rêve, la semaine dernière, je ne pouvais passer à côté du visionnement du film Origine, mettant en vedette Léonardo di Caprio. On y traite du rêve non seulement lucide, qui intrigue tant les scientifiques depuis les vingt dernières années en raison de son immense potentiel mais aussi du rêve partagé.

En sortant de la salle, je suivais pas à pas un couple d’âge mûr discutant et émettant leur point de vue respectif sur le film. Comme moi, la dame n’avait pas particulièrement apprécié le scénario hollywoodien à la James Bond, au rythme hyper rapide, où il y a un meurtre à la seconde, des bombes qui éclatent avec tous les éclats, bombardant d’images les visuels tel que moi, ce qui devient vite agressant. Je vous épargne les bruits, bref, un genre de film que bien des mâles apprécient, se projetant à travers le héros. Tous les goûts sont dans la nature, j’en conviens et je respecte !975857_film_clapper_4-1-.jpg

Je sursautai cependant en entendant s’exclamer monsieur qui avança un : ‘Voyons donc voir si on peut voyager en rêve avec d’autres personnes, c’est complètement ridicule !’ Son épouse de répondre : ‘ Ben voyons, ce n’est qu’une fantaisie cinématographique ! À ce moment, j’ai tellement eu envie de m’intégrer, comme dirait mon fils, et me m’immiscer dans leur conversation. La langue me chatouillait drôlement! J’avais tellement le goût de lui dire qu’il s’agissait était bel et bien d’une réalité et non d’une fiction ! Quoi ? Vous aussi n’y croyez pas ?

Permettez-moi de vous partager une expérience vécue vers l’an 1994. Au printemps je notai dans mon journal un bref rêve dans lequel il était question du 28 juillet. Au réveil, je m’étais empressée de mettre une note dans mon agenda à cette date avec un rappel de du rêve pour que je puisse retourner le relire. Le matin ensoleillé du 28 juillet, ayant complètement oublié ce fait, je transcrivis mon rêve du matin au propre dans mon journal de rêves comme je le faisais habituellement. Il s’agissait d’un rêve qui s’était déroulé dans la cage d’escalier de la polyvalente de mon patelin. J’y étais en compagnie de mon fils et il se passait une scène précise.

Puis, mon café de céréales à la main, j’allai mettre en marche mon ordinateur tout en jetant un coup d’œil à l’agenda ouvert sur mon bureau. Qu’avais-je donc au programme aujourd’hui ? Tiens ! me dis-je, nous y sommes : 28 juillet ! Je décidai donc de lever mes antennes et de rester à l’affût du moindre événement suspect. Que voulait donc me signifier ce fameux petit rêve ? Sur quoi voulait-il attirer mon attention ?

Puis, mon fils se leva à son tour et vint me raconter son rêve qu’il qualifia ‘d’étrange’. Il me le relata avec grand enthousiasme. Une fois son récit terminé, je lui tendis mon journal de rêves et lui demandai de lire mon rêve du matin. Nous étions aussi ensemble dans son rêve, au même endroit et faisant la même chose. Ce qui me prouva que, la nuit, dans nos rêves, nous voyageons avec d’autres personnes. Dans ces contenus oniriques se déroulent des événements aussi réels que ceux que nous vivons dans la conscience d’éveil. Depuis ce temps, les rêves partagés sont devenus pour moi une réalité autant que ce qui se passe dans la conscience d’éveil. Deux consciences différentes mais tout aussi réelles ! Pourquoi ne pas faire un essai ce soir en formulant le postulat suivant :

– Cette nuit, j’expérimente un rêve partagé avec des personnes que j’aime.

Ouvrez grand votre esprit car, comme la écrit l’auteur Wayne Dyer, Il faut le croire pour le voir ! Effectivement, puisque le rêve fonctionne avec la loi spirituelle des attentes ! Vous avez l’audace d’explorer de nouveaux univers par le biais de vos rêves ? Je vous invite à lire mon livre Voyager dans la lumière, comprendre et apprivoiser le monde astral, traitant aussi des rêves lucides et de leurs cousins, les rêves de faux éveils. Soyez des Indiana Jones du rêve ! Impossible de vous blesser puisque vous n’avez pas corps de physique dans cette dimension.

Bonne nuit et bonne visite exploratrice !

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Postulats de rêves (Rafraîchissez la page pour en voir un autre)

  • Cette nuit, je suis à l’écoute de ma partie féminine.

Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification lors de la publication de chaque nouvel article par email.

Les signes de jour