Le rêve est mon meilleur allié …

1186845_pen-friend-1-.jpg

Oui mais encore faut-il se donner la peine (et pourquoi pas la  joie ! ) de l’ écrire car au matin, tout est oublié !

Je suis non seulement en période d’examens de fin de session mais aussi de fin de bac. Enfin!

Je fais de mon mieux pour contrôler mon alimentation qui, naturellement, tend à s’accroître en période de stress.

Oui, je bouffe mes émotions! Aussi mardi soir au coucher, ai-je écrit dans mon journal: Cette nuit, je me solidifie dans ma décision d’abandonner le sucre ( les petites douceurs de la vie se font plutôt rares ces temps-ci).

Voici donc le rêve obtenu suite à ce postulat: Je suis avec F.L., unre ancienne patiente en milieu hospitalier qui avait une tendance à vite paniquer pour un oui et un non. On sait que 90% des personnages de nos rêves sont des aspects de nous, alors …

Bref, je me rends à la cuisine centrale pour chercher le chariot de nourriture ( une responsabilité – je suis aussi responsable de mon alimentation).

Mais je ne l’emmène pas; à la place, je mets tout le lunch dans une boîte de carton bien bourrée (je mange trop, jusqu’à me sentir bourrée) : nous irons manger dehors en pique-nique. Il n’y a que des pains fourrés (Je mange évidemment bien trop de féculents, je ne prends pas toujours le temps de me préparer des menus équilibrés).

Je suis excitée à cette pensée de pique-nique. (J’aime bien trop manger  à l’extérieur, au resto, etc.; c’est pour moi une occasion de plaisir social).

Une dame assise en retrait m’énumère une liste de bibliothèques dans la région de Victoriaville (une région plate, plaine du St-Laurent sans montagne, je préfère  le relief montagneux et vallées). (Quand c’est plate et que je m’ennuie, je mange, donc j’accumule des livres (contenu de bibliothèques)).

Puis, je quitte la cuisine. F.L. ne me suit pas. Soudain, je l’entends qui crie, paniquée, car elle s’est retrouvée seule. Je reviens sur mes pas et l’invite à se calmer. (Je vis beaucoup de solitude car je suis presque constamment en train d’étudier ou de faire mes travaux à la maison. Parfois, j’en ai vraiment marre!)

Le rêve me suggère de sortir et de voir des gens pour calmer cette agitation intérieure. Les contacts sociaux éloignent du frigo et surtout changent les idées!

Que de pertes pour les gens qui ne notent pas leurs rêves. Il se prive ainsi d’un précieux ami et conseiller.

De beaux rêves!

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.