Le vent, symbole de changement

1321314_snow_on_windscreen-1-.jpg

Hier, nous nous sommes rappelés  ce que c’était l’hiver avec toute cette blancheur et ce vent.

Saviez-vous que le vent est symbole de changement? Il est donc naturel que lors des changements de saison,  il y ait de grandes périodes de vent violent, balayant tout sur son passage, obligeant au détachement et à l’adaptation au nouveau. Le vent annonce et crée un vide qui se remplit par de nouvelles conditions climatiques.

Je me souviens comme mon père appréhendait toujours ces jours venteux, se souciant anxieusement de la toiture de notre maison. Le changement lui faisait si peur! Il est pourtant partie prenante de la vie. Rien ne subsiste dans cet univers matériel, tout est en mouvement continuel.

Je me suis toujours interrogée à savoir à quelle peur cette situation pouvait-elle le référer en lui?  La toiture était-elle le symbole de son mental? Il craignait peut-être qu’il ne puisse pas tenir le coup si un  changement trop brutal ne vienne le secouer, qui sait?

Si vous êtes comme moi dans la cinquantaine, vous pouvez sans doute vous remémorer l’époque où, après chaque repas, nous allions tour à tour, dans la fratrie, secouer la nappe dehors, laissant les miettes de pain tomber au sol pour la rangée de moineaux impatients alignés sur la clôture mitoyenne. Quel spectacle rigolo c’était de les voir se chamailler pour ramasser en premier les meilleures parts.

Y’a belle lurette que je n’ai pas vu de ces moineaux! Où sont-ils donc passés? Sont-ils aussi une espèce en voie de disparition? Un autre aspect de la vie qui se transforme!

De nos jours, les petits oiseaux n’ont plus besoin de quêter ou de faire la queue à la banque alimentaire de votre balcon. En bons citadins généreux que nous sommes, nos cours sont partout parées de mangeoires pour nos visiteurs ailés, ce qui agrémente nos quotidiens.

Le changement se manifeste partout. Dès que vous sortez votre nouvelle voiture de la cour du concessionnaire, elle subit déjà la règle de l’usure du temps et une dévaluation importante. On ne s’en sort pas! Le Red book en témoigne!

Et pour moi qui n’avait pas une taille féminine standard, dans les années 60, les 5 et 7(ne pas lire 5 à 7) ne couraient pas les rues. Quand je m’achetais des robes coupées à la taille à l’adolescence, j’avais constamment cette taille sous les aisselles! Et que dire des manches auxquelles il manquait régulièrement quelques pouces, si bien qu’on croyait bien souvent que c’était un modèle de manches 3/4.

Et la mode aux mini-jupes ne convenait pas du tout aux grandes. On avait pas besoin de se pencher beaucoup pour voir apparaître le bord d’une fesse.

Les temps ont bien changé! Maintenant, chaque fois que je m’achète un chemisier ou un chandail, je n’en reviens tout simplement pas comme les manches sont longues et gênantes quand il faut se laver les mains ou la vaisselle. Curieux, non?

Il semble que même nos formats d’humains se modifient. Ca va sûrement se freiner à un certain moment car l’autre jour, un homme a déclaré porter des chaussures de pointure 17, vous vous rendez compte? Sommes-nous en route vers le retour de la race des géants dont il est question dans la Bible?

Le changement suscite toujours une peur en chaque humain. Quel est donc la vôtre? Peur de vieillir? de mourir? de perdre votre compte en banque, vos enfants? Peur que Jean Charest demeure au pouvoir encore longtemps?

Rien n’est plus sûr, il va neiger encore et venter encore. Nous allons tous trépasser et revivre un jour le printemps du renouveau. Moi, je prépare déjà le contenu de ma prochaine vie! On dit que c’est aujourd’hui que l’on construit son futur, alors j’en profite pour y mettre consciemment ce que je veux dedans! On ne sait jamais…ça pourrait marcher!

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Postulats de rêves (Rafraîchissez la page pour en voir un autre)

  • Cette nuit, je suis à l’écoute de ma partie féminine.

Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification lors de la publication de chaque nouvel article par email.

Les signes de jour