Les rêves pour comprendre nos chagrins et guérir

920324_sadness_4-1-.jpg

Hier soir, mon fils qui a décidé de se départir de Cléo, son adorable chienne Labrador noire de deux ans et demi, l’a déposé chez moi pour que je la conduise chez un ami, son prochain maître.

 

Mais voilà qu’après qu’il ait refermé la porte derrière lui, un raz-de-marée émotionnel m’a inondée. Je ne pouvais contrôler des pleurs incessants. Cette rupture me rendait tellement triste. Mais pourquoi?

 

En voyant Cléo, pleurant à son tour devant la porte patio, surveillant avec agitation chaque voiture qui passait, cette scène me garda dans cette vague de profonde tristesse. Si bien que toute ma soirée fut meublée par ces sentiments lourds.

 

Au coucher, j’ai inscrit le postulat suivant dans mon journal de rêves: Cette nuit, je comprends cette profonde tristesse en voyant mon fils abandonner Cléo.

 

Dans mon rêve, je me suis retrouvée dans un baignoire pleine d’eau avec un enfant dans les bras. Le père de l’enfant, hors du bain, nous observe en silence. Soudain, sans faire exprès, j’ai accroché le bouchon tout au fond de la baignoire qui s’est rapidement vidée sous mon regard étonné et impuissant.

 

Dès le réveil alors que j’étais en train d’écrire mon rêve, voilà qu’une image remonte à ma conscience. Je me vois à l’âge de cinq ans, alors que mon père m’a laissée chez ma grand-mère en passant, une personne que je connaissais très peu à cette époque car elle habitait loin de chez nous.

 

Je me rappelle qu’allongée sur un lit, je m’étais mise à pleurer car il semblait qu’il y avait si longtemps que mon père m’avait abandonnée là. Je ne sais combien de temps j’y suis restée, mais il me sembla que ce fut une éternité.

 

Pour me consoler, mon oncle alors jeune adulte avait pris sa guitare et avait entonné une vieille chanson:Quand le bateau arrivera à Tahiti. C’était déjà une chanson qui me touchait beaucoup émotionnellement, j’avais donc redoublé mes larmes. Cet oncle avait d’ailleurs eu aussi un gros chien également noir dans cette période.

 

Dans la baignoire du rêve, il y a donc eu purification de ce moment où mon père avait été absent ( en dehors de l’eau) Je m’étais sentie tellement abandonnée, (l’eau, symbole des émotions) comme me le rappelait Cléo aujourd’hui. Je venais de vider, de purifier cette peine à nouveau (l’eau du bain vidée).

 

Nous croyons souvent à tort qu’un chagrin pleuré est réglé.Quand mon père est venu me cueillir, je n’ai pas verbalisé ma tristesse et mon ennui.

 

Dans le rêve, l’enfant que je tenais dans mes bras n’était nul autre que mon enfant intérieur, évidemment. La vie nous joue parfois des tours, utilisant les êtres de notre entourage, et pourquoi le règne animal, pour nous remettre en contact avec une blessure du passé bien enfouie et ce, dans le but de la guérir.

 

Quand vous sentez des émotions vous tenailler sans en connaître la source, n’hésitez jamais à demander à voslivre3 rêves de vous aider à comprendre la source de votre état intérieur.

 

Pour en connaître un peu plus sur les possibilités du rêve, je vous invite à lireRêves et télépathie.

 

 

 

 

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Postulats de rêves (Rafraîchissez la page pour en voir un autre)

  • Cette nuit, je vois le visage du partenaire idéal pour moi et je sais ce qu’il a à m’apprendre.

Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification lors de la publication de chaque nouvel article par email.

Les signes de jour