Pousser plus sur ton fils; brasse-toi toi-même!

Jul25demys_13Étrange comment la vie fonctionne. Mon fils militaire depuis belle lurette fait un métier qui me fait peur. C’est humain pour n’importe quelle mère, je pense.

 

En effet, je crois que l’humain d’aujourd’hui est assez évolué en conscience pour trouver des solutions aux problèmes sans sortir ses gros canons et surtout sans utiliser nos jeunes comme boulets.

Le mien a déjà donné car il est allé en mission en Afghanistan. Il sait que je ne suis pas à l’aise avec son travail, quelle mère le serait? Surtout quand on sait qu’on utilise notre belle jeunesse pour servir les intérêts purement pécuniers des gros bonnets de ce monde.

Bref, je n’ai jamais été d’accord avec son choix mais je l’ai respecté sans trop pousser pour qu’il laisse le service.

Dans mon type de travail autonome, en été, c’est souvent tranquille. Les clients sont en vacances. Mais mes comptes entrent quand même, alors la semaine dernière, vu que j’ai une vaste expérience en hôtellerie et restauration, j’ai débuté un emploi saisonnier dans une grande auberge près de chez moi.

J’ai travaillé un seul matin en cuisine sous les ordres d’un jeune chef fort sympathique, j’avoue. Toutefois, la paie était plutôt ridicule. Je pouvais quand même faire avec, comme on dit.

Le second matin, ma motivation était à zéro. Non, je n’allais plus continuer ce travail, ce serait ne pas me respecter. J’y serais allée pour l’argent seulement, ce que je considère comme étant de la prostitution pure et simple.

Ce que l’on fait sans amour mérite-t-il d’être fait? N’est-on pas mieux de le laisser à quelqu’un d’autre? Le monde n’est-il pas assez grand et varié pour que je puisse trouver un travail qui soit un point d’équilibre entre mes goûts et mes obligations financières?

J’y crois! Pourquoi ne pas aller plutôt vers ce que j’aime, vers ce qui me passionne et délaisser ces tâches où j’ai déjà donné dans mon jeune passé?

Ce même jour, je me trouvais chez une amie qui m’annonce que mon fils vient de laisser un message sur sa boîte vocale indiquant qu’il venait de trouver sa passion.

Étrange synchronicité m’enseignant comment à partir du moment où je commence à me respecter dans ce que je suis, ne laissant plus l’insécurité financière prendre la  »pôle » (c’est le cas de le dire puisque c’est mon prénom!), mon fils s’oriente enfin davantage vers ce qui lui convient.

Était-ce moi qui retenait tout dans les mondes invisibles, attendant patiemment que je fasse le travail sur moi pour que cela puisse enfin  »débouler » sur la génération suivante? En tout cas, ça ressemble étrangement aux principes véhiculés par la biologie totale ou les constellations familiales, non?

Une phrase remonte : c’est en me transformant moi-même que je transforme le monde qui m’entoure. Qui et pourquoi aimeriez-vous transformer une autre personne? En quoi cela fait-il écho dans votre propre vie? Changez-le donc! Ca vous faciltera la tâche. On a du pouvoir que dans sa vie et non dans celles des autres.

Une journée pleine de belles révélations!

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Postulats de rêves (Rafraîchissez la page pour en voir un autre)

  • Cette nuit, je rencontre mon âme.

Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification lors de la publication de chaque nouvel article par email.

Les signes de jour