Produit naturel : mauvais pour moi!

1343210_nature-1-.jpg

Qui aurait dit un jour qu’un produit naturel puisse vraiment me nuire au lieu de m’aider?

Depuis quelques mois, comme je me sentais vraiment en perte de vitesse et d’énergie, j’ai commencé à consommer des produits naturels. Vraiment extraordinaire comme résultat!

En effet, car dès le deuxième jour, j’ai vraiment senti la forme revenir. Lorsque mon flacon fut vide après 30 jours, j’ai décidé que, maintenant que tout allait bien, de ne pas renouveler mon achat.

Au bout d’une semaine, comme on dit, j’ai piqué du nez et me suis à nouveau retrouvée complètement vidée. J’ai donc renouvelé mon achat et comme la fois précédente, mon énergie est vite revenue. Efficace, non?

Oui mais si je pose (et pause) mes deux fesses sur une chaise et que je prends le temps de respirer un instant  réfléchissant à la vraie question: pourquoi cette énergie me fait défaut?

Laissez-moi vous décrire mon rythme de vie depuis les trois dernières années: un bac universitaire et tous les travaux que cela implique, le décès de ma mère entre temps et l’accompagnement à son chevet, des gros travaux de réno chez mon copain, des heures de cours que je donne moi-même (12 cette semaine),

…sans compter les conférences occasionnelles, les ateliers, un blogue garni d’une centaine d’articles, quelques chroniques dans divers magazines virtuels,  les longues heures assises devant l’ordinateur à répondre à des courriels et à faire le travail de bureau régulier.

Bref, je me tape au moins  12 à 14 heures de travail par jour. Où est mon équilibre de vie dans tout cela? Complètement maboule! Qui ne serait pas usé au bout de 3 ans de ce rythme?

Pas le temps de faire du sport, de penser à moi. Ma spiritualité est négligée. Un rythme de vie infernal. Et je travaille dans le domaine de la croissance!

On enseigne le mieux ce qu’on a le plus besoin d’apprendre!

Quoi de naturel que de me sentir fatiguée? J’ai une nature hyper-active. Peut-être est-il temps de me déposer et de me remplir de douceur et de lumière au lieu d’aller chercher l’énergie dans le sucre ou les produits naturels qui vous boostent! De m’amuser quoi!

Je pense  à tous ces produits en cannettes pour ne pas nommer de nom que les jeunes absorbent pour surmonter l’épuisement et se donner de l’énergie! L’Énergie est la lumière en dedans de soi, pas dans un comprimé ou canette extérieure!

Plutôt bête, non? de courir comme une poule sans tête! Vaut mieux que je sente la fatigue dans mes tripes qui va m’obliger à arrêter et m’apprendre à vivre à un rythme décent au lieu de me booster et de poursuivre ce train train.

Stop, assez!…L’important d’abord c’est moi! Après une profonde réflexion en méditation, je conscientise et je parviens à la conclusion que mon choix de vie est basé sur la peur. La peur, c’est le contraire de l’amour.

Là où il y a la peur, il n’y a pas d’amour! Et l’amour de soi là-dedans?

Je surmonte cette peur du manque d’argent chez la travailleuse autonome que je suis, je surmonte cette insécurité intérieure devant l’inactivité.

Inactivité qui se rapproche fort bien de la peur de la mort également. Ne rien faire, est-ce ne plus exister? Le néant qui bouleverse…

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.