Programme de vie ou de mort?

1385501_death_is_a_smile_2-1-.jpg       C’est étonnant de voir de quelle manière la vie s’y prend pour nous permettre d’être témoin de situations afin que l’on puisse y tirer des leçons profitables.

Il y a plusieurs années, j’ai eu un amoureux qui m’a fait des confidences sur des évènements marquants de son enfance. Des événements qui ont trait à des expériences incestueuses vécues avec un certain curé de paroisse.

Ce curé saoulait sa victime au vin de messe  et passait aux abus par la suite. Versant une jolie somme d’argent à la mère démunie, (somme peut-être tirée à même des quêtes du dimanche, sait-on jamais?) il se confortait ainsi en achetant le silence de l’enfant.

Cet amoureux s’est toujours demandé si son cousin, qui allait aussi rendre visite occasionnelle à ce curé, subissait aussi les mêmes affres.

Il m’a fallu personnellement attendre des années pour avoir vent d’un élément de cette réponse. Avait-il aussi vécu l’inceste?

Un certain après-midi, après des années sans nouvelle de lui, voilà que ce cousin me téléphone. Il avait réussi à trouver mon numéro actuel, une véritable prouesse car je suis déménagée souvent.

À son langage au téléphone, je devine qu’il a un peut trop bu. Comme l’alcool délie les langues les plus discrètes, il me raconte qu’il est fier d’être l’heureux grand-père d’un adorable petit nouveau-né: un garçon. Passant de cette joie, voilà qu’il se met tout à coup à être étouffé par des sanglots.

Il me confie que son fils vient de terminer une série de traitements à la suite de la découverte d’un tumeur cancéreuse sur une testicule. Ému, il espère que son fils vivra assez longtemps pour voir grandir ce fils.

Imméditament me revient en mémoire cet épisode de son passé chez le curé.  Et si les événements de sa vie actuelle relevait directement de cette époque? Après avoir épluché des tas de livres sur la biologie totale, je comprends maintenant que s’il a vécu l’inceste et qu’il n’en a jamais parlé, les secrets de famille rendent malades.

Aurait-il refilé un programme de mort à son fils atteint du cancer? On sait que les secrets sont transmissibles en héritage sur 5 générations. Et pourquoi son fils avait-il précisément des problèms aux organes génitaux? Et ce bébé? Sera-t-il aussi souffrant que son papa et grand-papa?

Vaudrait-il mieux tout révéler, crever l’abcès pour que se nettoient ces mémoires malsaines? J’aurais aimé avoir lu sur la biologie totale avant d’être rejointe par ce cousin. Et vous, que feriez-vous face à une telle situation dans votre famille?

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Postulats de rêves (Rafraîchissez la page pour en voir un autre)

  • Cette nuit, je vois le visage du partenaire idéal pour moi et je sais ce qu’il a à m’apprendre.

Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification lors de la publication de chaque nouvel article par email.

Les signes de jour