Qui est l’épais dans L’Appât?

appat_l-1-.jpg

Hier soir, je suis allée voir le film L’Appât d’Yves Simoneau, mettant en vedette Guy A. Lepage et Rachid Badouri.

Ça sert à ça le temps des Fêtes, à se faire des petits plaisirs qu’on a pas toujours le temps de s’accorder, ou plutôt qu’on ne prend pas le temps de s’accorder.

Comme chaque fois que je vais au cinéma, je me suis demandée avant le début du film ce que j’avais à appendre de ce film, même s’il s’agissait d’une comédie.

Je savais, dès le départ, que Guy A. jouait le rôle d’un épais mais plus je visionnais le fim, et plus je me demandais qui était véritablement l’épais dans ce film?

Ne serait-ce pas plutôt ce policier à la James Bond, avec des bombes dans sa poche, des trucs ultra sophistiquées et techo, qui malgré ses apparence désinvolte est encore sous la jupe de maman.

Certes, l’agent tout simple d’esprit et humain, pas gêné du tout d’exprimer son humanité et ses émotions nous ressemblent bien plus! Sommes-nous épais parce que nous sommes imparfaits?

Si on devait éliminer tous les gens épais présentant un comportement inadéquat, des paroles qui manquent d’impeccabilité en tout temps et ne sont pas sans faille, la planète serait déserte! Il ne resterait bien sûr que certains politiciens pour ne pas en nommer!

Franchement, j’aime mieux un film avec des personnages ordinaires,  qui rient, qui pleurent mais qui ne se prennent pas pour le nombril de la terre.

Marre de tous ces films où il y a un mort à la seconde, des cascades de voiture abracadabrantes et des explosions à n’en plus finir. Fallait ce film pour m’en convaincre. C’est une belle caricature, une belle satyre de tous ces types de film, bravo Yves Simoneau!

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.