Tout le monde en parle!…

…de cette fameuse histoire de pot-de-vin, de scandale, d’enquête publique et de pétition qui circule réclamant la démission de  Jean Charest.

 

Bien beau tout cela! Mais avez-vous pris conscience que nos dirigeants sont ceux que nous avons porté au pouvoir pour nous représenter et qu’ils symbolisent, entre autres, notre état de conscience collectif ? Pas fort, allez-vous me dire? Nous allons de dénonciation en dénonciation, de scandale en scandale ces temps-ci.

Comme on dit:  »En haut comme en bas » ou le microcosme dans le macrocosme ou vice versa. Nous nous donnons ce que nous pensons mériter. Mais faudrait pas exagérer non plus, on a aussi nos bons côtés.

Chaque personne possède un karma individuel, selon la récolte de ses actions, de ses paroles et de ses pensées, non seulement dans cette vie mais également en additionnant ses vies passées. Chacun naît aussi avec son karma familial car pas de hasard dans le choix de ses parents et de la fratrie.

Eh oui! Ton frère, ta demi-soeur, ton quart de cousin qui te tape sur les nerfs, tu lui as demandé de jouer ce rôle pour t’aider à grandir dans l’amour.Tu ne t’en souviens pas? Va voir en dedans de toi alors, c’est écrit dans tes rêves ou ailleurs selon ton livre à toi.

Comme nous avons déjà vécu aussi ensemble comme peuple, nous avons aussi accumulé un karma collectif. Dans l’ensemble, j’oserais dire que c’est un bon kamrma que nous nous sommes créés comme Québécois, tu ne trouves pas?

 Nous vivons dans un coin de pays tranquille, magnifique, où il y a de l’eau à boire et de relatives bonnes conditions de vie. Bien sûr, je parle par comparaison avec d’autres pays.

Chez nous, nous pouvons exprimer haut et fort notre point de vue sans qu’un détective embauché par le gouvernement ne vienne nous tirer dans le dos en tournant un coin de rue ou que nous disparaissions mystérieusement du trafic pour être retrouvé assasiné dans un fossé quelques jours plus tard. Ça existe ça ailleurs.

J’ai connu ça déjà le régime de la dictature militaire, la propagande et la haine semée dans les esprits. Pas évident! On marche les fesses serrées et on retient sa langue car on se sait jamais si des oreilles fouineuses sont à l’écoute.

J’ai envie de dire que malgré tout je suis apolitique mais tout avis ou geste que nous posons est politique. Si je souhaite que se fasse du nettoyage parmi nos élus, il faudrait peut-être que je commence par me poser la question: est-ce que personnellement, à petite échelle, je suis honnête et intègre envers le gouvernement, envers les autres ?

Si j’ai signé la pétition pour que monsieur Charest accroche ses patins, je devrais peut-être  me rappeler la dernière fois que j’ai omis de déclarer des revenus sur mes impôts ou que j’ai profité, voire abusé du système.

Ben non, ben non je parlais pas de vous, ben sûr! Je parlais de monsieur et madame Untel, vous connaissez? J’oserais jamais…

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Postulats de rêves (Rafraîchissez la page pour en voir un autre)

  • Cette nuit, je fais un rêve de victoire.

Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification lors de la publication de chaque nouvel article par email.

Les signes de jour