Une belle leçon d’humilité!

557686_watch-1-.jpg

Je suis une personne plutôt organisée qui aime bien gérer sa vie à sa guise. C’est sans doute pour cette raison que je suis travailleuse autonme depuis longtemps.

 

Depuis des années, chaque début de mois, je programme un thème pour orienter mes expériences à l’état de rêve et également mes signes de jour, selon les événements qui surgissent dans ma vie.

Mais voilà que le mois dernier (novembre), j’ai programmé un nouveau thème : J’accueille et j’accepte la volonté divine pour moi. Je ne savais vraiment pas dans quoi je m’embarquais, sinon j’y aurais réfléchi à deux fois! 

Relisant mes expériences oniriques du mois et celles de jour, je suis étonnée de constater le nombre de rêves et de synchronicités survenus en rapport avec mon  thème. Attente interminable à la caisse du coin, bouchon de circulation à l’heure de pointe, tout m’est arrivé en rapport avec le temps. Je me suis même présentée à deux rendez-vous dans un même endroit où on avait oublié de me prévenir que mes rendez-vous étaient reportés.

Ai-je besoin de vous préciser que je ne suis pas du tout le genre à être patiente dans les magasins pour qu’on me donne du service et à respirer calmement par le nez? Dans ce temps-là, je revire de bord et m’en passe tout simplement! Je déteste attendre après les autres. Je dois dire que, dans mon travail, je suis aussi exigente envers moi pour donner un service ultra rapide à ma clientèle.

Parfois, des circonstances subtiles,  passant presque inaperçues, mais ô combien révélatrices se sont produites ce mois-ci. Prenez par exemple, hier soir, alors que je me présentais à la station de radio pour animer ma première émission. Je suis arrivée plus tôt, à 17h20 pour m’assurer que tout soit bien en place pour le grand moment d’entrée en ondes. L’émission doit débuter en direct à 18h00. En bonne contrôlante, j’avais tout prévu. Mais voilà que mes plans furent mis en échec.

Personne! Pas même un chat, le stationnement est, on ne peut plus vide, et comble de malheur (ô pauvre petit moi!), il pleut des clous sur la neige fraîchement tombée. Quel contraste! Bon, sois positive et occupe ton esprit à autre chose, me suis-je dit. Tiens!  Fais donc tes exercices physiques pour ta jambe gauche dans l’escalier en attendant!

Quand on a un côté Germaine, on ne perd pas son temps et on rentabilise chaque instant. Je fais donc mes exercices malgré la pluie. Puis, je retourne patienter dans la voiture. Je tourne la clé pour savoir l’heure: 6h39. Toujours personne en vue! Pourtant le directeur m’avait bien avisée de me présenter tôt pour finaliser les téléchargements de ma musique dans son système?

Du calme, allons marcher jusqu’au coin de la rue, la pluie diminue, profites-en! Je vais et je viens. Je remonte dans la voiture. Ouf! 6h 49. Bon, je vais aller téléphoner dans le commerce voisin. J’en peux plus!

Ça y est le directeur répond. Il s’en vient immédiatement. Il y a eu confusion, le jeune technicien croyait que l’émission débutait le lendemain. Normalement, j’aurais paniqué, claqué la porte en disant que s’ils ne pouvaient mieux gérer leurs affaires, s’ils ne pouvaient être plus sérieux que cela, moi j’abandonne! Pas de temps à perdre et à niaiser sous la pluie!

Il arrive: 6h54. Il reste 6 minutes avant d’être en ondes. Ciel! Il ne retrouve pas mon fichier. il insère mon port USB pour télécharger, une fenêtre s’ouvre è l’écran avec une question à laquelle il ne sait répondre! C’est bien le temps! Bon, alors on peut-être se reprendre une autre fois? tentai-je prudemment.

Pas question, il y tient! J’ai débuté l’émission avec 20 minutes de retard. Incroyable! Et je n’ai pas tourné le dos, je ne me reconnais plus… je vous mets au défi d’adopter ce thème pour votre prochain mois! Il est pas fait pour les peureux.J’espère que ma nouvelle attitude va se poursuivre.

Je suis en train d’intégrer l’humilité: quand on joue l’impératrice, on ne doit pas oublier que l’on porte ce titre parce qu’on est l’épouse de l’empeur et non née avec ce pouvoir. On ne fait qu’accompagner l’empereur ou Dieu lui-même! C’est toujours lui le grand Boss! À ne pas oublier!…

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Postulats de rêves (Rafraîchissez la page pour en voir un autre)

  • Cette nuit, je fais un rêve de victoire.

Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification lors de la publication de chaque nouvel article par email.

Les signes de jour