1296162_stork_in_the_night-1-.jpg

Non, ce n’est pas une invitation galante mais plutôt une question très sérieuse. En effet, chaque nuit, nous pouvons être un cadeau les uns pour les autres en nous entraidant.

Comment? Tout simplement, en se déclarant disponible à aider cette nuit, au service de votre guide, au service de la vie ou de qui vous plaira.

 

En effet, car l’âme ne dort jamais. pendant que le corps se regénère, elle s’envole et peut servir avec ce qu’elle est et ce qu’elle sait, dans le moment présent. Quand j’ai entendu parler de ce concept pour la première fois, au coucher ce soir-là, j’ai noté dans mon journal: Cette nuit, je me rends disponible de servir mon guide.

 

Étrangement, cette nuit-là, j’enseignais à une femme comment concevoir des rallyes-dictionnaires, vous savez ces énigmes à double sens qu’il faut résoudre, un peu comme les rallys-autos. C’était le besoin qui s’est présenté ce soir-là, aussi humble soit-il.

 

Lors du fameux évènement du 11 septembre, triste, compatissante et désireuse de pouvoir faire ma part pour soulager tous ces gens de leur désarroi, je savais bien que la solution n’était pas de se rendre sur place. Je risquais ainsi de nuire plus que d’aider.

 

Aussi avant de dormir, j’offris mon aide pour aider ces gens éprouvés. Dans mon rêve lors de cette fameuse nuit, je me trouvais sous les ordres d’un professeur vêtu d’un sarrau blanc. Il y avait d’autres personnes avec nous. Nous étions alignés sur la corniche d’un immeuble à plusieurs étages. Nous attendions le signal du professeur pour intervenir.

 

Je m’attendais à ce que nous allions les sauver d’une minute à l’autre. Soudain, un étage s’écroula sur l’étage en-dessous où se trouvaient des gens qui viviaient encore. Une jeune femme blonde vit une amie  tomber de l’étage et la reconnut. Affolée à sa vue, elle pleurait vivement.

 

Le professeur nous a ensuite donné l’ordre d’y aller. Nous escortions en volant dans les airs (l’âme à cette capacité de liberté)  les personnes une à une aux frontières de l’astral, les informant qu’ils étaient maintenant décédés, que tout allait bien aller maintenant pour eux, que le cauchemar était bel et bien fini. Et moi qui croyais que nous allions les sauver! Nous ne faisions que respecter leur plan de vie.

 

Bref, nous les apaisions tout en les accompagnant là où ils devaient aller. Maintenant, je sais que partoutoù surviennent de tels cataclysmes naturels ou non, des guerres sanglantes, etc., une maître spirituelle est toujours présente sur les lieux  pour aider ces âmes à quitter ce plan pour un autre monde : il s’agit de Kata Daki, une jolie jeune femme dont c’est la mission d’intervnri en ces cas-là.

VoyagerBm

Naturellement, elle a constamment besoin de l’aide d’assistants tel que vous et moi. Si cette nuit vous voulez servir, elle sera très certainement heureuse de vous attribuer une responsabilité. Serez-vous des nôtres?

 

Je vous invite à  lire Voyager dans la lumière, comprendre et apprivoiser le monde astral pour en connaître davantage sur le plan astral.