Le plus grand ennemi de la mémoire du rêve est sans aucun doute le manque d’intérêt. Si je crois que tous mes contenus oniriques ne sont que des stupides mises en scène sans raison d’être, il y a de fortes chances qu’au réveil, ils se volatilisent et que je n’en conserve aucune trace. Le temps […]